VOUS ETES ICI
ACCUEIL > BUSINESS > La BEAC anticipe le déferlement de l’argent virtuel

La BEAC anticipe le déferlement de l’argent virtuel

GANAL – Libreville, CYPRIEN BOKHANI. A N’Djamena, technocrates de la finances, universitaires, banquiers, experts de la microfinance ont débattu, mardi 22 juillet 2019, des principaux contours de paiement dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cémac), « il ya lieu de croire que les travaux de ce séminaire ont été utiles et satisfaisants. Les contributions ont permis d’améliorer la compréhension des uns et des autres sur les implications de ce texte important ». Une bonne appropriation du nouveau cadre réglementaire car les enjeux sont importants.

Président de la Commission bancaire de l’Afrique centrale, gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli (Notre photo) l’a martelé depuis N’Djamena aux participants et aux populations de la Cémac : « Nous ne pouvons plus résister au torrent de la technologie. C’est aux banques, aux établissements de crédits,  de micro-finance  et aux utilisateurs de s’adapter à la poussée technologique ».

Il était donc question pour la Cobac et ses hôtes de présenter le contexte et les situations qui ont motivé ce renouveau dispositif réglementaire relatif aux services de paiement dans la communauté monétaire d’Afrique centrale. Mais aussi de dire les principales innovations réellement apportées aux nouvelles dispositions du texte Cémac et de ces textes d’applications.

Ont donc été établis des parallèles entre le nouveau cadre réglementaire de la Cémac quant aux transactions monétaires digitales, avec les meilleurs textes et standards internationaux ». En sommes, « la Cobac a reformé l’architecture réglementaire existante, proposant des nouvelles règles mieux adaptées aux mutations induites par cette activité aux multiples contours et dont les risques induits sont importants », dira Mahamat Tolli. L’entrée en vigueur de ce dispositif vise à encadrer les activités liées aux moyens de paiements.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

HAUT