VOUS ETES ICI
ACCUEIL > BUSINESS > Jinyimeng Group, le géant chinois des produits dérivés du manioc rêve du Gabon

Jinyimeng Group, le géant chinois des produits dérivés du manioc rêve du Gabon

GANAL – Lin Shu, Gael OSSOUGHO MBADOUMA. Le 16 juillet 2019, l’ambassadeur du Gabon en Chine est allé rencontrer les dirigeants de la compagnie chinoise JINYIMENG Group Co., Ltd, spécialisée dans la production d’alcool, d’éthanol et d’engrais organiques à base de déchets de manioc. Cette rencontre du diplomate gabonais visait un double objectif, d’abord répondre à l’invitation des opérateurs chinois introduite par la Chambre de commerce de Chine, mais surtout il était question pour Baudelaire Ella Ndong de toucher du doigt et « apprécier par moi-même les installations et le niveau d’expertise de ces futurs investisseurs au Gabon » a-t-il indiqué.

 L’ambassadeur gabonais a donc visité des infrastructures du géant chinois de l’agrochimie basées à Lin Shu dans la province du Shandong en Chine. Infrastructures parmi lesquelles on note un centre de traitement des eaux usées, une centrale électrique, un centre de production d’alcool médicale et le plus important, le centre de production d’engrais biologique et de biocarburant à partir du manioc séché et s’est fait construire un entrepôt d’une capacité de 40.000 tonnes pour stocker le manioc. L’entreprise dispose également d’une cité pour les employés, d’un hôtel ainsi qu’un complexe sportif.

Au sortir de la visite, les deux parties se sont dit motivées à travailler ensemble. Zhang Lisheng P-DG et Fondateur de la compagnie, s’est montré enthousiaste quant à l’idée d’un partenariat avec un pays d’Afrique tropicale qui en plus « jouit d’une excellente situation géographique » a-t-il souligné (850 kilomètres de côte maritime). « Notre matière première nous la prenons en Chine et dans quelques pays d’Asie, mais il faut reconnaitre que cela reste insuffisant face à la demande sans cesse croissante de notre clientèle à travers le monde. Ce partenariat avec le Gabon constitue donc une aubaine qu’il nous faut saisir » a déclaré l’homme d’affaire chinois.

Ce que JINYIMENG veut d’abord faire au Gabon

En fait, l’Entreprise chinoise prévoit, dans un premier temps, de s’approvisionner en manioc auprès des coopératives locales. Elle envisage donc la mise en place d’une unité technique de séchage au Gabon avant de l’importation vers la Chine. Mais à terme, le géant chinois ambitionne d’implanter une usine comprenant toutes les étapes de la chaine de production allant de la plantation au produit finit. Selon les dirigeants de l’entreprise, ce projet devra créer 2000 emplois directs et indirects au niveau du Gabon.

A noter que cette rencontre de Lin Shu dans le Shandong, fait suite à la mission effectuée en Chine par le ministre gabonais de l’Agriculture en avril dernier. Biendi Maganga Moussavou avait alors vu se manifester quelques investisseurs intéressés par la culture du manioc du Gabon. Après Jinyimeng, c’est une autre entreprise chinoise  qui est attendue à Libreville dans les tous prochains jours pour finaliser les négociations entamées à Pékin avec le membre du gouvernement gabonais.

Qui est Jin yimeng Group ?

Fondé en 1975, Jinyimeng Group est à ce jour l’un des plus grands groupes d’entreprises privées à grande échelle dans le secteur. Avec un chiffre d’affaire de 6,81 milliards de yuans, soit 600 milliards de francs CFA, et une production de 800.000 tonnes d’éthyle d’acétate et près d’un million de tonne d’engrais chaque année, le groupe s’est imposé comme le fournisseur incontournable en Chine, en Allemagne et en Asie. Il totalise actuellement 3000 employés et 500 succursales.

Articles similaires

Laisser un commentaire

HAUT