VOUS ETES ICI
ACCUEIL > BUSINESS > AFFAIRES & CONTENTIEUX > Boeing, après le crash de l’avion d’Ethiopian Airlines, la facture s’alourdit

Boeing, après le crash de l’avion d’Ethiopian Airlines, la facture s’alourdit

GANAL- Libreville, la Rédaction. Les malheurs de Boeing ne sont pas terminé.

Finalement, ce sera sans doute l’une des pires catastrophes industrielles des cinquante dernières années. Car s’il est évidemment beaucoup trop tôt pour en dresser le bilan, la facture des deux accidents dramatiques qui ont fait 346 morts et abouti à l’immobilisation de tous les 737 MAX dans le monde est en train de s’envoler.

Jeudi soir, Boeing a ainsi annoncé qu’il allait provisionner 5,6 milliards de dollars de plus pour couvrir les indemnisations dues aux compagnies aériennes clientes du Max, qui ont dû annuler des dizaines de milliers de vols, depuis la mi-mars. Au total, le coût pour le géant aéronautique s’élève déjà à près de 8 milliards en quatre mois. Mais les compteurs continueront à tourner tant que le 737 MAX n’aura pas redécollé.

Et si le groupe espère voir son dernier-né revoler d’ici à la fin de l’année, et peut-être même dès octobre, ce scénario reste très incertain. D’abord parce que Boeing n’a toujours pas soumis aux régulateurs le correctif du système anti-décrochage mis en cause dans les deux crashs. Ensuite, parce que l’agence fédérale de l’aviation a décelé récemment un nouveau problème de microprocesseur présentant un « risque potentiel ».

(Source les Echos.fr)

Articles similaires

Laisser un commentaire

HAUT