VOUS ETES ICI
ACCUEIL > BUSINESS > AGRO BUSINESS > Les cours de l’huile rouge en baisse, Olam Palm Gabon veille au grain

Les cours de l’huile rouge en baisse, Olam Palm Gabon veille au grain

GANAL- Libreville – CYPRIEN BOKHANI. Le cours de palmier chute depuis trois ans. Cette chute est imputable à plusieurs facteurs dont l’offre abondante d’huile, les tensions entre l’Union européenne et les grands pays producteurs. Si certains producteurs africains paniquent, Olam Palm Gabon estime que la situation est sous-contrôle au Gabon.

Au Gabon, la multinationale suit le marché et veille au grain. En effet, Olam Palm Gabon, le principal producteur d’huile de palme durable, a indiqué que la situation reste sous contrôle.

Avec une production qui s’élève à près de 79,7 milles tonnes en 2018, et des prévisions de plus de 279,7 milles tonnes en 2022, Olam palm Gabon a propulsé le Gabon dans le giron des pays producteurs et exportateurs de l’huile de palme. De plus, le pays s’est aussi engagé dans une démarche responsable, avec des plantations certifiées RSPO, (Table ronde pour l’huile de palme durable).

Aujourd’hui, le pays est classé au 27e mondial et 11e continental des producteurs de cette matière première. Il assure désormais environ 0,04% de la production mondiale contre 0,01% en 2010. Selon les projections, lorsque les différentes plantations d’Olam Palm arriveront à maturité, le Gabon deviendra le 3e plus grand producteur africain d’huile de palme et intégrera le top 10 mondial.

Dans le même temps, les investissements dans la filière se chiffrent à près 370 milliards FCFA (année 2017). Dans le même temps, la contribution du secteur au Produit intérieur brut (PIB) a connu une remarquable évolution, passant de 3,6% à 5% entre 2010 et 2017. Quant au nombre d’emplois, la société revendique également près de 9 000 emplois dans ce secteur agricole.

(Source Conjonctures économiques)

Articles similaires

Laisser un commentaire

HAUT