VOUS ETES ICI
ACCUEIL > A LA UNE > La formation, indispensable pour rester compétitif

La formation, indispensable pour rester compétitif

GANAL- Libreville, BEKEL’BUTH. Pour Cheikh Bâ, président de la Fédération interafricaine des courtiers des assurances, 10 ans d’expérience dans les compagnies d’assurances, 20 ans d’expérience dans le courtage, se former le long d’une carrière est devenu indispensable pour que les entreprises demeurent compétitives.

 » Nous sommes en pleine mutation dans un secteur qui se veut fort. La Cima veut renforcer les capacités au niveau des différents marchés. Ensuite, il y a la révolution numérique qui commande que les entreprises passent par la digitalisation. Il faut que les assureurs, tout comme les courtiers se mettent au diapason « , a précisé Cheikh Bâ, président de la Fédération interafricaine des marchés des assurances (Fiac).

Les règlements changent

En effet, il y a des réformes réglementaires et tout le secteur est impacté, tant au niveau des assureurs qu’au niveau des courtiers.  » Il y a des modifications réglementaires qui sont intervenues dans l’espace de la Conférence Interafricaine des marchés des assurances qui imposent de retenir 50 % des engagements au niveau des risques. Cela suppose que les courtiers puissent avoir une meilleure maîtrise des risques « , a expliqué Cheikh Bâ.

Se former est donc devenu indispensable, histoire de satisfaire aussi bien les assurés que les assureurs. « Nous avons un devoir de conseil vis-à-vis de nos clients, nous avons aussi un devoir de valeur ajoutée à apporter aussi bien aux clients qu’aux assureurs avec lesquels nous travaillons. Donc pour pouvoir jouer pleinement ce rôle de valeur ajoutée pour nos clients et les assureurs, il faut avoir une bonne maîtrise du travail que nous faisons« , a-t-il conclu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

HAUT