VOUS ETES ICI
ACCUEIL > BUSINESS >  » Entreprises : prendre le tournant du digital vont mourir

 » Entreprises : prendre le tournant du digital vont mourir

Nizar ALAYA, directeur Associé chez Devoteam est catégorique : les entreprises de presse ou autres qui ne vont pas adopter le digital, vont disparaître.

GANAL – Que pensez-vous des entreprises de presse et de la transformation digitale ?

Nizar Alaya : les entreprises, que cela soit dans le domaine de la presse ou autres qui ne prennent pas ce tournant technologique de la transformation digitale, vont tout simplement, je suis désolé, mourir.

Un exemple précis d’entreprise qui a disparu, faute d’avoir négocié la transformation digitale !

L’exemple le plus percutant, le plus connu à l’échelle mondiale, c’est celui de Kodak. La société Kodak, qui était un fleuron de la technologie de l’image dans le monde entier, n’a pas su amorcer ce tournant technologique vers le digital. Kodak a, petit à petit, perdu le leadership pour presque disparaître. Alors que d’autres entreprises qui ont saisi cette opportunité du digital ont su en faire un levier de croissance. C’est le cas d’Apple et de bien d’autres.

Le digital est-il aujourd’hui un passage obligé pour les entreprises de presse ?

– Dans la presse et pour toute entreprise, le tournant du digital est inéluctable. Le métier restera toujours le même, sauf que la façon d’atteindre le client, la façon de communiquer va être différente. Et le digital va être le support essentiel. Les gens, aujourd’hui, y compris en Afrique, ont des smartphones et ils sont connectés à internet. Malheureusement, si vous voulez atteindre votre cible, que cela soit en termes de contenu ou de publicité, il faut adopter le digital.

Articles similaires

Laisser un commentaire

HAUT