VOUS ETES ICI
ACCUEIL > POLITIQUE > Michel Menga veut envoyer des élèves de 6e et 5e apprendre dans les villages

Michel Menga veut envoyer des élèves de 6e et 5e apprendre dans les villages

GANAL – Libreville, Par TIMOTHÉE ESSONGA MBARGA. Curieuse est la décision que pourrait prendre  le gouvernement à la prochaine rentrée scolaire. Faute de trouver des salles de classes dans les chefs-lieux de province, le ministre de l’Éducation nationale Michel Menga voudrait envoyer, dès la rentrée académique prochaine, les élèves de collèges et lycées apprendre dans certains grands villages du Gabon.

Une instruction ferme et urgente à la direction générale de l’Enseignement Scolaire et normal

Certaines écoles primaires auraient ainsi un statut double : école primaire et Collège/lycée. Et le ministre Michel Menga n’est pas de nature à plaisanter sur cette décision. Il a instruit ses collaborateurs de mener « une étude de faisabilité relative à la possibilité de délocaliser une classe de 6e et/ou de 5e des lycées publics provinciaux, dans les écoles de certains grands regroupements de village du pays », a-t-il écrit dans une note signée le 17 mai 2019, et parvenue à Mme le directeur général de l’Enseignement scolaire et Normal le 24 mai 2019. Ces salles de classes seront placées sous l’autorité administrative des directeurs d’écoles. La tutelle pédagogique reviendrait au proviseur qui se chargerait d’affecter dans ledit bled, de manière rotative, des enseignants.

Les motifs de ces collèges et lycées aux villages

Pour Michel Menga, il s’agit de compatir à la souffrance des ces jeunes en proie à la solitude et l’absence prématurée de l’encadrement familial. Et éviter ainsi la pédophilie et le proxénétisme qui écument les lycées et collèges. Bon point selon Michel Menga, cette trouvaille du collège ou lycée au village va réduire l’exode rural, les grosses précoces et l’addiction aux drogues et à la violence scolaires pour lesquelles le Ministère de l’Éducation est, pour l’instant, impuissant à trouver une solution. 

Fac-similé de la note d’instruction du Ministre Michel Menga

Articles similaires

Laisser un commentaire

HAUT