VOUS ETES ICI
ACCUEIL > POLITIQUE > Rentrée de la Cour, la Loi fondamentale vaut-elle encore quelque chose ?

Rentrée de la Cour, la Loi fondamentale vaut-elle encore quelque chose ?

GANAL – Libreville, Par Donald BECKELBUTH. La Constitution gabonaise, loi Mère de tous les autres textes du Gabon, vaut-elle encore quelque chose ?  La rentrée de la Cour Constitutionnelle, devant le Chef suprême de la magistrature, c’est-à-dire le Président de la République devrait intervenir le premier jeudi du mois de mars. Ce jour est passé. Et ni la Cour Constitutionnelle, encore moins le Gouvernement de la République ne dit mot.

On le sait, le Président de la République est convalescent à Rabat. Est-ce une raison pour ne pas feindre de respecter la Constitution ou de trouver une parade juridique, sans toucher la Constitution elle-même, de manière à ce que la rentrée de la Cour se fasse sans le président de la République ou ne se fasse pas. A cette allure, les neufs juges de la Cour Constitutionnelle chargés de protéger la Loi Fondamentale risquent d’envoyer à l’opinion que notre Constitution ne vaut plus rien.

Articles similaires

Laisser un commentaire

HAUT