VOUS ETES ICI
ACCUEIL > INTERNATIONAL > INSTITUTIONS > Des officiels gabonais de premier rang chez le président à Rabat : Vive la République !

Des officiels gabonais de premier rang chez le président à Rabat : Vive la République !


GANAL – Libreville, PAR TANGUY OTOUNGA. C’est une action Républicaine très attendue qui vient apaiser l’anxiété et les doutes des Gabonais. Comme l’a toujours souhaité Gabon Analytics, répercutant les préoccupations des populations, ce qu’il fallait faire depuis l’hospitalisation du président de la République en Arabie Saoudite le 24 octobre 2018, l’a enfin été ce mardi 4 décembre 2018. Des officiels gabonais, à savoir le vice-président de la République, Pierre-Claver Manganga Moussavou, le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet, et la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie-Madeleine Mbourantsuo, ont été reçus hier par le président de la République (Notre Photo Capture d’écran sur Gabon 24).
Par cette visite, les Gabonais qui attachent un prix aux institutions de leur pays, et qui font confiance à ceux qui les animent, se sont fait une opinion sur de ce qui commençait à devenir gênant. En effet, l’idée de la mise en retrait du gouvernement et des autres institutions a été très mal vécue par une bonne partie de l’opinion. D’où la gestation des hypothèses sombres quant à  » un accaparement ou confiscation » du président de la République, le président de tous, par son entourage immédiat.
Sur le film vidéo diffusée et qui retrace cette visite républicaine, laquelle vidéo ne souffre d’aucune contestation de falsification; contrairement à la première, le Vice-président de la République et le Premier se sont réjouis de l’Etat la récupération, au jour le jour, du président Ali Bongo Ondimba de ses forces.
En effet, sur ce film de quelques minutes, suffisantes pour se faire une opinion extérieure de la santé du président de la République, on voit un Ali Bongo Ondimba, presque égale à lui-même, c’est-à-dire volontariste, invitant ses trois hôtes à s’asseoir de la main gauche. Contrairement à ce qui a été annoncé par plusieurs canaux d’informations officieux, c’est un président qui bougeait bien les lèvres, même si l’on peut constater que son bras droit été immobile, peut-être à cause d’une motricité réduite. Normal, il est sort de loin et a besoin d’une rééducation.
Au terme de cette visite, les Gabonais attachés à la bonne marche des institutions républicaines, et qui attendaient depuis longtemps que des officiels gabonais rendent visite à leur chef de l’Etat et rapportent des informations concernant son état de santé. Au lieu de subir le tintamarre des réseaux sociaux et autres personnes voulant déstabiliser les institutions nationales, à l’exemple des déclarations intempestives du français Arnaud Sanchez à propos desquelles Gabon Analytics a invité le Premier ministre à agir.
Ce chapitre des incertitudes clos, sont attendus d’ici le 15 décembre prochain que le contentieux électoral soit vidé, que les résultats définitifs des législatives soient publiés. Aussi attendue, la démission du Premier ministre au terme de la proclamation des résultats électoraux par la Cour constitutionnelle, l’élection des bureaux des conseils municipaux et départementaux, la nomination ou la reconduction du Premier ministre, la composition du nouveau gouvernement, pour que vive la République, etc.


Pour plus d’infos.
Le Vice-Président et le Premier ministre au sortir de l’audience : D.ieu au centre des leurs propos !
Pierre-Claver Maganga Moussavou : « Je voudrais, au nom du premier ministre et en mon nom personnel d’abord glorifier Dieu pour ce que notre chef d’Etat est en train de recouvrer sa santé et je voudrais aussi profiter de cette occasion pour remercier Sa Majesté le roi Mohammed VI. Que dieu l’assiste pour tout ce qu’il fait pour son frère ; pour notre président Ali Bongo Ondimba. Nous pourrons dire que tout se passe bien et nous espérons que nous, à notre niveau nous serons à la hauteur pour montrer au monde entier la continuité de l’Etat et notre loyauté vis-à-vis de président de la République doit se manifester par notre ardeur au travail, par notre détermination pour lui laisser le temps de recouvrer correctement sa santé, pour nous retrouver. En tout cas c’est l’engagement que je prends et je peux témoigner auprès du peuple gabonais que le président est bien en vie et sa rééducation se fait correctement et nous implorons le tout puissant pour que ça se passe très vite afin qu’il rejoigne son pays le plus rapidement possible. »
Emmanuel Issoze-Ngondet : « Je ne peux qu’adhérer totalement aux propos que vient de tenir le vice-président de la République pour glorifier Dieu, mais aussi pour exprimer notre profonde reconnaissance à Sa Majesté le Roi pour toutes les délicatesses, toutes les attentions, qu’il a su toujours apportées à son frère et ami le président Ali Bongo Ondimba et s’il y a deux mots pour résumer le sentiment qui m’anime aujourd’hui, l’exprimer au nom du gouvernement : l’apaisement et le soulagement. Apaisement et soulagement, sentiments partagés par l’ensemble du peuple gabonais. Et ce sont ces deux sentiments qui vont nous encourager à redoubler d’efforts pour accélérer la mission qui est de maintenir l’Etat en fonctionnement et, bien sûr, toujours respecter les valeurs qui ont toujours gouverné la marche du peuple gabonais, les valeurs qui ont toujours animé le président de la République, chef de l’Etat et, c’est en réitérant notre loyauté que nous pourrons être à la hauteur de ses attentes et de la confiance qu’il a su placer en nous ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

HAUT