VOUS ETES ICI
ACCUEIL > INTERNATIONAL > COOPERATION > DIPLOMATIE. Qu’est ce qui fait courir les ambassadeurs accrédités à Libreville ?

DIPLOMATIE. Qu’est ce qui fait courir les ambassadeurs accrédités à Libreville ?


GANAL – Libreville, CYPRIEN BOKHANI. Sauf changement d’agenda de dernière minute, ce lundi 26 novembre 2018, l’ensemble du Corps diplomatique accrédité à Libreville va rencontrer le Ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères gabonais, Régis Immongault Tatangani, à la demande des diplomates étrangers. Lesquelles ont des « préoccupations pressantes » et attendent du patron de la diplomatie gabonaise des réponses claires sur certains points d’ombre, en rapport avec la coopération multiformes de ces pays amis avec le Gabon.
Pour préparer cette rencontre, les ambassadeurs accrédités à Libreville se sont retrouvés le vendredi 23 novembre 2018, à la Chancellerie de Côte-d’Ivoire à Libreville, autour du doyen des ambassadeurs Philippe Mangou. Au terme de cette rencontre, il a été commis un ‘’livre blanc’’ consignant les points noirs sur lesquels chaque mission diplomatique souhaiterait recevoir des apaisements. Ce ‘’livre blanc’’ des préoccupations a été aussitôt envoyé dans les heures qui ont suivi, à Batterie IV, où se trouve le siège du ministère gabonais des Affaires étrangères.
Il se dit par exemple, que certains diplomates sont préoccupés par la libre circulation des diplomates. En effet, les dispositions appliquées par la Direction générale de la Documentation et de l’Immigration, exigeant des délais un peu plus longs, pour l’obtention des visas de certains membres de la famille des ambassadeurs a entraîné l’étonnement de certaines missions diplomatiques. D’autres ambassadeurs ont plutôt un besoin d’informations pour leurs ressortissants investissant au Gabon ; ces investisseurs veulent des assurances quant à la sérénité du pays et la bonne marche des institutions et de la démocratie.
Par ailleurs, le récent communiqué de presse de Moussa Faki Mahamat, patron de la Commission l’Union Africaine, appelant au respect de l’ordre constitutionnel au Gabon, et, semble-t-il le refus par Libreville de son arrivée au Gabon, pourraient être le grain de sable qui a fait grincer les dents des diplomates dans les chancelleries de Libreville. Mais, il n’y a pas que cela… Bien d’autres sujets, à ne pas mettre dans toutes les oreilles, vont alimenter les échanges entre Régis Immongault Tatangani et l’ensemble du corps diplomatique.

Articles similaires

2 thoughts on “DIPLOMATIE. Qu’est ce qui fait courir les ambassadeurs accrédités à Libreville ?

Laisser un commentaire

HAUT